Eiffage remporte en groupement le contrat des pièces de transition du futur parc éolien offshore EnBW He Dreiht au large de l’Allemagne

21.06.2022

Eiffage remporte en groupement le contrat des pièces de transition du futur parc éolien offshore EnBW He Dreiht au large de l’Allemagne

Eiffage, au travers de Smulders (filiale belge d’Eiffage Métal), a remporté en groupement avec l’entreprise néerlandaise Sif, le contrat attribué par EnBW, énergéticien allemand, pour la fabrication des 64 pièces de transition du futur parc éolien offshore EnBW He Dreiht.
 

Chaque pièce de transition mesurera 30 mètres de haut et aura un diamètre proche de 8,5 mètres. Leur poids unitaire sera d’un peu plus de 700 tonnes en incluant les structures secondaires en acier.

Les pièces de transition seront fabriquées dans l’usine anglaise de Smulders implantée à Newscastle upon Tyne. Leur production débutera dans le courant du premier semestre 2023 et devrait s’achever l’année suivante.

Situé dans la mer du Nord allemande, le parc éolien offshore EnBW He Dreiht aura une capacité totale de 900 MW et devrait être mis en service dans le courant du second semestre 2025.

Ce nouveau contrat conforte la position de leader mondial de Smulders sur le marché de la fabrication des pièces de transition pour l’éolien offshore. Début 2021, Smulders produisait sa 2 000e pièce de transition destinée au premier parc éolien offshore français à Saint-Nazaire.